Recettes santé au naturel

STRESS FATIGUE NERVOSITE ET DEPRESSION
Dans l’assiette
:
Favorisez une alimentation riche en vitamine B, vitamines B6 et B12 : épinard, brocoli, choux de Bruxelles, chou-fleur, courges, petits pois, graines de tournesol, graines de soja, cresson… et banane.
L’aphrodisiaque de nos assiettes, le gingembre est également recommandé pour lutter contre l’état dépressionnaire.
Vous n’êtes plus privée de dessert ! Les biscuits et petits pains vous sont recommandés pour leur richesse en glucides. Craquez aussi pour un carré de chocolat…

En infusion :
Infusion de camomille romaine : 15 g. de fleurs séchées pour 1 litre d’eau bouillante. Infusez un bon quart d’heure. 1 tasse avant le coucher
En cas de crise de nerfs : Infusion de tilleul : 30 g. de fleurs pour 1 litre d’eau bouillante. Infuser 5 mn. Boire très chaud

En usage externe :
C’est le moment d’exiger un massage, en ajoutant au préalable à votre lotion, de l’huile essentielle de romarin.
Plongez dans un grand bain très chaud dans lequel vous ajoutez 200g. de plante de lavande ou de tilleul que vous aurez fait infuser dans 3 litres d’eau bouillante.

DOULEURS MENSTRUELLES
Dans l’assiette :
Soyez gourmande ! Savourez une demi tasse de myrtilles fraiches (sauvages ou cultivées) = les proanthocyanidines, composantes chimiques présentes dans ce fruit favorisent la détente musculaire.

En infusion :
Infusion de framboisier sauvage : 40 g. de feuilles pour 1 litre d’eau bouillante. Infusez 10 mn.
Infusion de thym : 20 g. de plante pour 1 litre d’eau bouillante. Infusez 10 mn.

IVRESSE ET GUEULE DE BOIS
Dans l’assiette :
– Contre un début d’ivresse :
Mâchez 2 ou 3 amandes amères.
Hydratez-vous en buvant des liquides non alcoolisés pour favoriser l’évacuation des acides hors du sang.
– Contre la gueule de bois :
Avalez un bol d’eau chaude (ou autre boisson non alcoolisée) sucrée de miel.
Si vous ne pouvez plus rien avaler de liquide, mangez une ou deux dattes, également très riches en fructose.
Si vous avez envie de « salé », choisissez une bonne soupe à l’oignon ou ajoutez du poivron rouge à vos recettes.

En cocktail (un de plus mais beaucoup plus sain !)
Préparez-vous un jus de légumes, auquel ajouter un peu de sauce au piment rouge.

En infusion :
Une tisane « anti gueule de bois » à base de pissenlit, de cannelle, gingembre, lavande, romarin, thé ou menthe poivrée.
N’hésitez pas à y ajouter de l’hibiscus, plante savoureuse qui agit également sur les désagréments de l’alcool.

INDIGESTIONS
Dans l’assiette :
Contrairement aux idées reçues, les épices fortes apaisent l’estomac, et donc les troubles gastriques. Le piment rouge qui relèvera vos recettes, stimulera également votre digestion.
Pour le dessert, optez pour la papaye et l’ananas, ou, selon la saison, le kiwi et la figue. Ils sont riches en enzymes protéolytiques (capables de décomposer les protéines.
En cocktail :
Pressez-vous des jus très frais, à base des fruits cités ci-dessus.
Osez un whisky glacé à la menthe, encore plus efficace que l’infusion de cette même plante !
En infusion :
Infusion de camomille : 30 g. de fleurs pour 1 litre d’eau bouillante. Infusez 10 mn. Boire très chaud !
En usage externe :
Humez des huiles aromatiques de basilic, anis étoilé, bergamote, camomille, cannelle, citron, lavande, romarin, thym…

MAUX DE TETE

Dans l’assiette :
Au détriment de votre haleine peut-être, consommez beaucoup d’ail et d’oignon, favorisant la fluidification du sang en cas de migraine.
Le piment rouge, est, dans cette situation encore, particulièrement recommandé pour ses propriétés analgésiques.
Le gingembre vous aidera également à lutter contre vos maux de tête, à consommer, selon votre goût, soit en infusion, soit frais (environ 5 g.)
En cocktail :
Plongez une à deux cuillérées à café de gingembre et de curcuma dans un verre de citronnade.
En infusion :
Infusion de menthe sauvage : 20 g. de feuilles pour 1 litre d’eau bouillante. Infusez 10 mn.
Boire une tasse et s’allonger dans l’obscurité.
En usage externe :
Confectionnez une potion magique, à utiliser exclusivement en friction sur les tempes : mélanger une petite quantité d’alcool à de l’huile essentielle de menthe poivrée. Vous pouvez ajouter également de l’huile de lavande, ainsi qu’une petite quantité d’huile essentielle de romarin et d’eucalypsus.
A recommander également : des compresses de thym pour soulager les douleurs musculaires de la nuque, des épaules et du dos, qui peuvent provoquer des maux de tête.

INSOMNIE
En infusion :
– Infusion de citronnelle (ou mélisse) : 2 à 4 cuillerées à café de plante séchée par tasse d’eau bouillante.
– Infusion de basilic : 20 g. de plante pour 1 litre d’eau bouillante. Infusez 10 mn.
– Infusion de grande camomille : 20 g. de plante pour 1 litre d’eau bouillante. Infusez 5 mn.
– Infusion de coquelicot : 15 g. de plante pour 1 litre d’eau bouillante.
Boire une tasse au coucher.
En cocktail :
Un dernier verre avant le coucher, un sirop de pêcher : ajoutez au suc de 500 g. de fleurs écrasées 1 kg. De sucre et faites cuire au bain-marie couvert.
En usage externe :
Plongez dans un bon bain chaud :
– À l’huile essentielle de lavande ou vaporisé sur le linge de lit. Elle contribue en effet à atténuer l’irritabilité et à encourager le sommeil.
– En y versant une infusion concentrée de l’une des plantes suivantes : coquelicot, tilleul, oranger doux, valériane, jasmin blanc…

MAUVAISE HALEINE

Dans l’assiette :
N’hésitez pas à assaisonner vos petits plats de persil vert.
Comme il était coutume, terminez vos repas en mâchant un brin de menthe, un peu de persil, de la menthe ou toute autres plantes riches en chlorophylle telles que le basilic ou le coriandre.
En infusion :
Infusion d’anis : quelques cuillerées à café de graines d’anis dans l’équivalent d’une tasse d’eau bouillante.
En usage externe :
Préparez-vous un bain de bouche comme suit :
Faites macérer dans de la vodka l’une des plantes suivantes : eucalyptus, menthe romaine, romarin ou clous de girofle.
Ou laissez macérer 100 g. de racine de réglisse coupée en morceaux dans 1 litre de vin blanc pendant 10 jours .

TABAGISME
Dans l’assiette :

Pour lutter contre les effets du tabac, abusez des fruits et légumes qui favorisent la lutte contre les principaux types de cancers, notamment celui du poumon. Mangez également de l’ail cru, très efficace contre les conséquences néfastes de la nicotine.
Et pour arrêter le tabac, croquez notamment de la carotte : en plus de vous rendre aimable, elle a l’avantage de pouvoir se consommer en bâtonnets qui rappellent la cigarette.
Si vous arrêtez de fumer, vous disposez également d’une bonne excuse pour le grignotage, qui permettrait de satisfaire le besoin de sensation orale.
En infusion :
Une tisane de trèfle rouge, véritable barrière de protection contre les méfaits du tabac.
En usage externe :
Remplacez le geste de la cigarette en suçant un bout de racine de réglisse au lieu d’allumer une cigarette.
À chaque envie de cigarette, préférez mâcher des fleurs séchez de trèfle rouge ou encore des pois, des graines de soja ou des cacahuètes.
Vous pouvez également remplacer le tabac par des feuilles saines et séchées : arnica, sureau noir, sauge

BRULURES
Nous n’envisageons ici évidemment uniquement les brûlures du premier degré ou bénignes du deuxième degré.
En usage externe :
En application sur la brûlure, les plantes suivantes ont démontré leur efficacité :
– Aloé véra
– Huile essentielle de lavande
A utiliser également comme cataplasme (pâte obtenue à partir des éléments suivants écrasés) : ail, oignon, ciboulette, poireau, échalote, pulpe de carotte crue, feuilles de chou crues, pulpe fraîche de citrouille, pulpe fraiche de melon écrasée, ou encore haricots en grain cuits et écrasés…
Vous pouvez également imprégner une compresse d’huile d’amande douce

COUPS
En usage externe :
Les plantes suivantes, en application sur les bleus et ecchymoses ont démontré leur efficacité :
– Arnica, appelée « l’herbe aux chutes »
– Le persil : des feuilles de persil écrasées sur un bleu favorise sa disparition en 1 ou 2 jours
– La pomme de terre